Pest Identification

Pest identification

  • 2.1 What is a pest?
    Pest means any species, strain or bio-type   of   plant,  animal   or   pathogenic agent   injurious   to   plants   and   plant products,   materials   or   environments and   includes   vectors   of   parasites   or pathogens of human and animal disease and animals causing public health nuisance.
  • 2.2 How can you identify your pest problem?
    To help diagnose your pest problems download this useful general guide to pest diagnostics from CABI:
    To learn more why not take a self-study course in Crop Pest Diagnosis:
    If you would like detailed information on your pest problem you can use the CABI Plantwise Knowledge Bank search tool :
    A useful guide to the identification of Aphids from the EU BIOCOMES project can be found and used here: Aphid Identification in Fruit Tree Crops
  • 2.3 Where can more information on key pests be found?

    Useful background information on some key pests and their management with macrobial biocontrol agents can be found in the Applied Bionomics  Bio-control Handbook

    Another useful tool is the AHDB Encyclopedia of pests and natural enemies

    pest_identification_222.png
     
    There is also a lot of information on major horticultural diseases on the UKs AHDB website;

    Pestidentification_2.3_2

    There is also a quick visual guide to ten major greenhouse pests produced by Heini Koskula, Biotus, Finland

  • 2.4 Pest fact sheets:
    2.4.1 Mite pests

    In this section we provide fact sheets with more detailed information on the biology, life-cycle and management of some key pests.

    Spider mites

    2.4.2 Insect pests

    Aphids

    Whitefly

    Thrips

     

    An informative blog is also available in the BioProtection Portal Blog area on the Bean fly (Ophiomyia spp.). a pest of concern in Kenya “Bean fly – how to recognize, prevent and manage this common legume pest”

    https://bioprotectionportal.com/blog/2020/bean-fly-how-to-recognize-prevent-and-manage-this-common-legume-pest

    Adulte de la mouche du haricot qui a récemment ravagé les cultures au Kenya
     
     
    2.4.3 Pathogens

    Content coming soon!

     

    2.4.4 Weeds

    Content coming soon!

  • 2.1 What is a pest?
    Pest means any species, strain or bio-type   of   plant,  animal   or   pathogenic agent   injurious   to   plants   and   plant products,   materials   or   environments and   includes   vectors   of   parasites   or pathogens of human and animal disease and animals causing public health nuisance. The International Code of Conduct on Pesticide Management_2017_FAO_WHO
    2.2 How can you identify your pest problem?
    To help diagnose your pest problems download this useful general guide to pest diagnostics from CABI: Diagnostic field guide
    To learn more why not take a self-study course in Crop Pest Diagnosis: CABI Crop Pest Diagnosis Course
    If you would like detailed information on your pest problem you can use the CABI Plantwise Knowledge Bank search tool : Diagnostic Tool
    A useful guide to the identification of Aphids from the EU BIOCOMES project can be found and used here: Aphid Identification in Fruit Tree Crops
    2.3 Where can more information on key pests be found?
    Another useful tool is the AHDB  Encyclopedia of pests and natural enemies

    There is also a lot of information on major horticultural diseases on the UKs AHDB website;

    https://ahdb.org.uk/knowledge-library/diseases

    2.4 Pest fact sheets:
    2.4.1 Mite pests

    Spider mites

    https://www.appliedbio-nomics.com/pest-posts/spider-mites/

    La mouche du haricot - comment reconnaître, prévenir et gérer ce ravageur commun des légumineuses
    Adulte de la mouche du haricot qui a récemment ravagé les cultures au Kenya

     

    Grâce au mécanisme de retour d'information proposé sur le Portail de Bioprotection, le CABI a découvert récemment que les producteurs du Kenya rencontrent des problèmes liés à la mouche du haricot (Ophiomyia spp.). Nous avons rédigé cet article pour vous aider à reconnaître cette espèce, à prévenir sa prolifération et à la gérer efficacement lorsque les dégâts atteignent le seuil de nuisibilité.

    The bean fly can be found worldwide and so the information contained within this article will be useful growers not only in Kenya but also in other countries affected by this pest. 

    Comment identifier la mouche du haricot ?

    Communément appelée mouche du haricot ou mouche de la tige du haricot, ce ravageur appartient au genre Ophiomyia spp..  Il comprend trois espèces dont les noms scientifiques sont O. phaseoliO. spencerella et O. centrosematis.

    La mouche du haricot est une petite mouche brillante, de couleur noir bleuâtre métallique d'environ 2 mm de long avec des ailes translucides. Les larves sont de couleur jaune blanc et atteignent 3 mm de long. Les pupes sont en forme de tonneau et ont une longueur de 2 à 3 mm. Elles sont d'abord jaunes avec des extrémités de couleur foncée avant de devenir brun foncé (O. phaseoli), noir brillant (O. spencerella) ou rouge orange (O. centrosematis).

    Quelles plantes sont attaquées par la mouche du haricot?

    Les larves de cette petite mouche noir bleuâtre s'attaquent aux tiges et aux feuilles des légumineuses, dont le haricot commun Phaseolus vulgaris).

    O. phaseoli est l’espèce la plus dévastatrice de ce groupe car elle attaque un large éventail de légumineuses (famille des Fabacées) dont le haricot commun (Phaseolus vulgaris), le soja (Glycine max) et le niébé Vigna unguiculate).  O. spencerella attaque également le haricot commun (P. vulgaris) ainsi que le haricot riz (Vigna umbellate), le haricot de Lima (Phaseolus lunataus) et d'autres Fabacées. O. centrosematis possède également une large gamme d'hôtes, dont le haricot commun (P. vulgaris), le pois papillon (ou butterfly pea) (Centrosema pubescens) et le niébé (V. unguiculata).

    Pupes de la mouche du haricot © CABI
     
    Quels sont les dégâts causés par la mouche du haricot ?

    Les premiers dégâts apparaissent à la surface des feuilles avec de petites zones jaune pâle dues à l'alimentation des adultes et à la ponte. Une forte infestation peut entraîner la chute des feuilles.

    Les larves fraîchement écloses creusent des galeries dans les feuilles pour se nourrir. Les dégâts principaux sont occasionnés lorsque les larves en développement creusent une galerie dans la tige, jusqu’à sa base. Cette action peut provoquer un renflement et une fissure de la tige. La plante peut flétrir et mourir lors d’attaques sévères. La croissance et le rendement seront réduits lorsque la plante survit. La plante peut produire des racines adventives (racines se formant à partir de tissus non racinaires) pour compenser les dégâts. La perte de rendement peut aller jusqu'à 100 %.

    Quel est le cycle de vie de la mouche du haricot?

    Le cycle de vie de la mouche du haricot comprend quatre stades de développement : œuf, larve, pupe et adulte.

    O. phaseoli pond ses œufs sur la surface supérieure ou inférieure de la feuille, souvent près de la nervure médiane, à proximité du pétiole. Elle pond en moyenne 100 œufs au cours de sa vie. L’incubation dure de 2 à 4 jours.  O. spencerella et O. centrosematis pondent leurs œufs dans l'hypocotyle (tige de la plantule en germination), rarement dans les feuilles.

    Les larves creusent des galeries d'alimentation sous l'épiderme de la feuille et dans la tige. Le développement larvaire (qui comprend trois stades) peut durer de 8 à 10 jours selon la température (jusqu'à 11 jours pour O. centrosematis.

    Les pupes se forment dans les galeries d'alimentation des tiges. La durée de la nymphose varie de 7 à 20 jours selon les conditions. L'accouplement commence 2 à 3 jours après l’éclosion des adultes.

    Late stage of beanfly leaf burrowing © CABI
    Comment lutter contre la mouche du haricot?
    La lutte contre la mouche du haricot passe par la prévention et la lutte directe. Les méthodes de lutte non-chimique comprennent:
    • La plantation précoce
    • Le paillage
    • L'application d'engrais
    • La rotation des cultures avec des cultures qui ne sont pas attaquées par la mouche du haricot
    • Les cultures intercalaires (avec du maïs)
    • Éviter de planter à proximité d'autres cultures de légumineuses hôtes de la mouche du haricot
    • Éliminer les mauvaises herbes et les repousses de culture
    • Enlever et détruire les résidus de culture et toutes les parties de la plante présentant des symptômes de dégâts causés par cette mouche
    • Former une butte de terre (buttage) autour des plantes afin de couvrir les racines 2 à 3 semaines après la levée de la culture
    • Utiliser des variétés résistantes
    • Utiliser des pièges collants pour attraper les mouches adultes
    Direct biological control options are also available. For more information, see: www.bioprotectionportal.com Direct control may also include conventional chemicals (systemic). Check local pesticide lists for availability. More information on the bean fly, its distribution, life-cycle and management can be found on the Banque de Connaissance Plantwise (Plantwise Knowledge Bank), Infonet biovision, Plantix, Business Queensland and in a recent review by Nkhata et al. (2018)
    Larvals of beanfly in soybean leaves © CABI
    2.4.3 Pathogens
    2.4.4 Weeds